Répression de la pédophilie sur Internet : un nouveau logiciel fait ses preuves en Suisse

22 juin 2009 par fso

Editorial de Mme Geneviève Levine, Animatrice du site de l’Institut International des Droits de l’Enfant (IDE)

Ils pensaient pouvoir agir en toute impunité. Ils se trompaient. L’an dernier, quelque 120 pédophiles ont été repérés sur la toile par le Service de coordination de la lutte contre la criminalité sur Internet (SCOCI), puis dénoncés aux autorités cantonales. Dans la majorité des cas, les polices ont arrêté les internautes suspectés et saisi du matériel pédophile en quantité à leur domicile.

« Ce qui a changé en 2008, c’est que presque 100% des dossiers de suspicion transmis aux polices ont donné lieu à une interpellation », explique Christian Ambrosini, spécialiste en monitoring et recherches au SCOCI. « Cela est à mettre sur le compte de moyens techniques plus performants. »

C’est en effet grâce à un nouveau programme informatique, développé en collaboration avec l’ONG Action Innocence, que le SCOCI constitue désormais de très solides dossiers. Ce logiciel permet de scanner en permanence les plates-formes d’échanges de fichiers peer to peer, là où les pédophiles se procurent images et films illégaux.

« Nous ne transmettons que des dossiers de suspicion.  Les adresses Internet n’y sont pas visibles, dans un but de protection des données.  C’est ensuite à la justice de savoir si elle ouvre une enquête ou non» précise Ronja Tschümperlin, du service juridique du SCOCI, qui valide le contenu illégal des fichiers avant qu’ils soient intégrés au logiciel de recherche.

« Il y a peu de situations où il est difficile de déterminer si les enfants figurant sur les photos ont moins de 16 ans, tant leur jeune âge est évident », regrette-t-elle.

Ceci est une version condensée de l’article “Pédophiles suisses arrêtés par dizaines sur Internet“, publié dans Le Matin Dimanche, 14 juin 2009.

L’article de Geneviève Levine est paru le 15 juin 2009 dans la rubrique Edito – Actualité sur le site de l’IDE.

2 résponses pour “Répression de la pédophilie sur Internet : un nouveau logiciel fait ses preuves en Suisse”

  1. Répression de la pédophilie sur Internet : un nouveau logiciel fait ses preuves en Suisse « Cybercriminalité, sécurité des entreprises et ordre public sur Internet dit:

    [...] Plus d’infos à ce sujet [...]

  2. Nouvelles technologies, une réalité mouvante, des dangers qui évoluent - Fondation Sarah Oberson dit:

    [...] aussi : Parents, entrez dans un nouveau monde : l’Internet de vos enfants ! Répression de la pédophilie sur Internet : un nouveau logiciel fait ses preuves en Suisse Le secteur privé s’implique dans la lutte contre l’exploitation sexuelle des [...]

Laisser une réponse