Nouvelles technologies : chances et dangers pour les enfants

4 octobre 2010 par fso

Utiles et dangereuses, les nouvelles technologies font désormais partie intégrante de notre quotidien, d’autant plus de celui de nos enfants (0-18 ans). Comment utiliser leur potentiel en protégeant les enfants des menaces que leur emploi comporte ? Qu’est-ce qu’une nouvelle technologie ? Un outil qui est difficilement contrôlable compte tenu de sa globalisation. Un outil vivant, mobile et changeant qui oblige à une constante adaptation des normes de protection et des messages de prévention.

Dès le 01.01.2010, la Suisse s’est dotée d’un système d’alerte enlèvement ; elle envisage pour le 01.01.2011 d’élargir la distribution des messages de recherche au système SMS, en mettant ainsi les nouvelles technologies au service de l’enfance en danger. Dans le même temps, chaque jour, les média se font l’écho de crimes perpétrés contre les enfants, par le biais des nouvelles technologies : des prédateurs du net, des réseaux d’échange d’images pédophiles, des vidéos pornographiques échangées entre adolescents, des tueries inspirées des jeux violents, des vols d’identité, du mobbying entre pairs, etc.

Les blocages de sites illégaux, les filtres parentaux tentent d’endiguer ces dangers tout en permettant un accès limité. En Suisse, les parlementaires cherchent à y répondre au travers de nouvelles normes. Ces dernières ont entre autres permis à la Confédération d’élaborer pour 2011 un Programme national de Protection de la jeunesse face aux médias et compétences médiatiques. Les forces policières et judiciaires s’organisent autour de ces crimes et affinent leurs stratégies, en multipliant les arrestations. Les campagnes d’éducation auprès des enfants et des parents prolifèrent.

Les nouvelles recherches nous éclairent sur le fait que si elles comportent des dangers pour les enfants, elles ne sont pas plus dangereuses que la vie réelle. Par exemple, pour ce qui est des actes d’ordre sexuel à l’encontre des enfants, les proches continuent à être, hélas et de loin, les auteurs les plus nombreux. Le profil du prédateur sexuel du net ne correspond pas à ce qu’on imaginait. Les enfants face aux nouvelles technologies semblent surtout souffrir du harcèlement de leurs pairs et d’addiction, ….

A la lumière des connaissances les plus récentes, comment exploiter les nouvelles technologies  au service de l’enfance qui souffre ? Comment orienter et adapter la protection des enfants face à ces outils ? Telles sont les questions auxquelles les participants à la 10e journée de sensibilisation de la Fondation Sarah Oberson tenteront de répondre.

Journée Sarah Oberson 2010

LA FONDATION SARAH OBERSON,
L’INSTITUT INTERNATIONAL DES DROITS DE L’ENFANT
organisent
une journée de réflexion sur le thème :

Nouvelles technologies : chances et dangers pour les enfants

Le mercredi 3 novembre 2010
à l’Institut international des Droits de l’Enfant
c/o IUKB à Bramois

Programme

Laisser une réponse