Lucie a été assassinée une deuxième fois !..

3 mars 2012

C’est avec stupéfaction que nous avons appris le jugement prononcé contre l’assassin de Lucie par le Tribunal du district de Baden.

Nous sommes entièrement solidaires avec la famille de Lucie.

Nous considérons que ce jugement n’est pas du tout conforme, ni à l’esprit, ni à la lettre de l’initiative acceptée par le peuple, qui demande précisément qu’il faut interner à vie les dangereux criminels sexuels récidivistes ! A n’en point douter, Daniel H. en fait partie.

Faut-il attendre que cet assassin commette de nouveaux crimes extrêmement graves à sa première sortie de prison pour ne pas prendre aujourd’hui  la décision qui s’impose ?

La société doit impérativement protéger ses enfants. Le Procureur Dominik Aufdenblatten l’a fort bien compris. D’ailleurs, il vient de décider de faire recours contre ce jugement insupportable. Les deux psychiatres indépendants mandatés n’avaient-ils pas, eux aussi, d’ailleurs posé un diagnostic  défavorable ?

Messieurs les Juges, vous le savez bien, Lucie a été sauvagement agressée. Il ne faut pas que d’autres « Lucie » subissent le même sort atroce !

En sachant que Daniel H. a déjà effectué, sans succès, une première thérapie de 4 ans au Centre de détention Arxhof (BL), après sa première condamnation en 2004 pour une tentative de meurtre, je conclurai à l’instar du Procureur qu’ «un cas extrême réclame des solutions extrêmes» !..

Dr Bernard COMBY
Président de la Fondation Sarah Oberson
Sion, le 3 mars 2012.

L’assassin de Lucie comparaît en deuxième instance, Le Temps, 15.10.2012
Les parents de Lucie “déçus” après la condamnation de Daniel H.
, RTSInfo, 29.02.12
Recours contre le jugement de l’assassin de Lucie, Le Matin, 02.03.12

MERCI A LUCIE ET A SES PARENTS…

23 mars 2009

La marche blanche organisée hier à Fribourg par les parents de Lucie en faveur de l’instauration d’un système alerte-enlèvement en Suisse a connu un magnifique succès.

« La mort de Lucie ne doit pas rester vaine !» ont déclaré ses parents. Confrontés à la terrible tragédie de la mort de leur fille, l’engagement des parents de Lucie force l’admiration de tous. Ils ont eu le courage de transcender la tragédie, en menant un noble combat pour éviter de nouveaux drames…

Au nom de la Fondation Sarah Oberson, nous tenons ici à exprimer notre solidarité, notre sympathie et toute notre reconnaissance à la famille de Lucie pour la courageuse initiative qu’ils ont prise.

Avec eux, nous souhaitons vivement que la Confédération empoigne enfin sérieusement le dossier de l’alerte-enlèvement afin de doter notre pays d’un système qui a fait ses preuves à l’étranger et qui permet réellement de sauver des vies…

Bernard Comby
Président de la Fondation Sarah Oberson

Sion, le 23 mars 2009