Vivre ma commune

8 octobre 2012

L’IUKB conduit, entre 2012 et 2015, le projet de recherche-action Vivre ma commune. Ce projet a l’ambition de développer le dialogue et la réflexion autour des politiques locales concernant les enfants et les jeunes en Suisse romande.

Par Michele Poretti, Responsable du projet, Chercheur avancé à l’Unité Droits de l’Enfant, Institut Universitaire Kurt Bösch

En Suisse comme ailleurs, les enfants grandissent dans des environnements multiples et en constante mutation.  Les évolutions interdépendantes de ces contextes – tels que la famille, l’école, le monde du travail, le village ou la ville – affectent la qualité de vie des enfants, des jeunes et de leurs familles et mettent à l’épreuve les mécanismes de gouvernance locaux. Le projet Vivre ma commune s’intéresse à la qualité de vie des enfants et des jeunes de Suisse romande et aux politiques publiques locales mises en œuvre en leur faveur. Quels sont les défis auxquels les autorités communales font face en matière de politique de l’enfance, de la jeunesse et/ou de la famille ? Quels sont les arrangements politico-administratifs qu’elles ont mis en place ? Quelle est l’opinion des bénéficiaires au sujet des services offerts par leurs communes et de la manière dont leurs opinions sont prises en considération ? Quelles pratiques ont donné de bons résultats ? A travers un processus de recherche-action qui s’échelonnera sur quatre ans (2012-2015), le projet Vivre ma commune – réalisé avec le soutien de la Loterie Romande – vise à apporter, en étroite collaboration avec les acteurs locaux et les partenaires du monde académique et politique, des réponses à ces questions.

La commune est une institution particulièrement représentative de l’environnement institutionnel Suisse. Située dans une position charnière entre la famille et les instances gouvernementales supérieures, telles que les Cantons et la Confédération, elle joue un rôle clé dans la vie des enfants, des jeunes et de leurs familles. En portant le regard sur les réalités communales, Vivre ma commune a l’ambition d’étudier les expériences de vie – y compris dans le sens de « vivre ensemble » – des enfants, des jeunes, de leurs familles et des responsables politiques et administratifs communaux. Le projet s’intéresse spécialement à l’idée vivante que se font les acteurs des enjeux et des défis concrets auxquels ils font face et aux réponses qu’ils apportent, ou souhaiteraient apporter, aux éventuels problèmes qu’ils rencontrent.

L’IUKB s’intéresse depuis plusieurs années aux réalités locales de la Suisse. Entre 2012 et 2015, le projet Vivre ma commune a l’ambition d’élargir et systématiser – à travers de méthodes de recherche innovantes et participatives – le dialogue et la réflexion autour des politiques locales en faveur des enfants et des jeunes en Suisse romande.