Ecoles du Valais et Journée internationale des droits de l'enfant

Un Projet de la Fondation Sarah Oberson :

Ecoles du Valais et Journée internationale des droits de l'enfant


Projet pilote : Ecoles de St-Maurice 2017

Le 20 novembre 2017, l'Ecole primaire de St-Maurice/Lavey et la Fondation Sarah Oberson (FSO) fêteront la Journée international des droits de l'enfant et les 20 ans de la ratification de la Suisse à la Convention des droits de l'enfant autour du thème de la diversité.

A l'école de St-Maurice : la DIVERSITE en fête !

Dès la rentrée scolaire et tout au long de l'automne, les enseignants et la FSO ont collaboré dans le but d'organiser cet anniversaire. S'appuyant sur des fiches pédagogiques de l'Institut international des droits de l'enfant destinées à promouvoir et mettre en pratique la Convention des droits de l'enfant en milieu scolaire au niveau national, les élèves ont créé une multitude d'activités: panneaux photos, peintures, chants, dégustations, romans photos, autoportraits etc.

Ces diverses animations, dont le Bibliobus, seront présentées aux familles et à la communauté de St-Maurice dans le cadre d'une fête qui aura lieu le :

le 20 novembre 2017 entre 17:00 -19:00
à l'Ecole primaire de St-Maurice

Programme
17:00-18:15 Présentations dans les classes des activités réalisées
18:15-19:00 Rencontre dans la salle de gym du centre sportif :
• Message de l'école
• Message de la FSO
• Animations (comtes, chansons, ...)
• Apéritif pour tous avec les apports culinaires des parents dans l'esprit de la diversité

Sur notre blog : A l'école de St-Maurice : la DIVERSITE en fête !, 14.11.2017

Introduction
En 2016, le Conseil de la Fondation Sarah Oberson (FSO) a soutenu le projet «Fiches pédagogiques : Les droits de l'enfant à l'école : promotion de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant (CDE) en Suisse pour les élèves et leurs enseignant-e-s». Ce projet, dirigé par l'Institut des Droits de l'Enfant (IDE), a pour but général de promouvoir et mettre en pratique la CDE en milieu scolaire au niveau national. Depuis son lancement en 2000, le projet vise ainsi la sensibilisation des enseignant-e-s et élèves de Suisse aux droits de l'enfant par la diffusion de matériel pédagogique gratuit.

Objectif général
La Fondation Sarah Oberson aimerait avec ce projet témoigner du fait que les droits de l'enfant ne sont pas seulement une liste sur un parchemin, mais sont bel et bien des instruments utiles au quotidien qui permettent un "vivre ensemble" dans le respect de l'autre au niveau de la famille, de l'école, de la communauté et de la société en général.

Descriptif
Avec l'accord du Service cantonal de l'enseignement et de la Direction des écoles de St-Maurice, un projet pilote se déroulera dans cette ville, sur proposition du Département cantonal de l'enseignement.
A la rentrée scolaire et tout au long de l'automne, la FSO et les enseignants collaboreront dans le but de co-organiser la célébration de la Journée internationale des droits de l'enfant et le 20e anniversaire de la ratification par la Suisse de la CDE le 20 novembre 2017. A l'aide des fiches pédagogiques sus mentionnées, consacrées cette année au thème de la diversité, les élèves des classes impliquées élaboreront des activités relatives à la thématique ; ces activités seront mises en exergue à cette date symbolique.

Plusieurs activités sont envisagées :
- une exposition d'œuvres des enfants ;
- des jeux autour de la diversité (thème 2017) ;
- des ateliers de réflexions avec recommandations aux autorités ;
- des scénettes... etc.
Si les enfants élaborent des recommandations, celles-ci seront relayées aux institutions compétentes - autorités (municipales, cantonales, nationales et onusiennes, etc.) et à la société civile (associations de parents d'élèves, Syndicat romand de l'enseignement, ONGs, etc.)

Cibles
Classes premier et deuxième cycle : 1-8H
Ecoles primaires St-Maurice/Lavey

Partenariat
• Institut international des Droits de l'Enfant (IDE)
• Direction des écoles
• Elèves et Enseignants concernés

Suite du projet
Selon l'évaluation du projet la FSO envisage d'élargir l'expérience aux autres Communes du canton, dont le Haut Valais, dans les années à venir.


« Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde »
(Préambule de la Déclaration universelle des droits de l'homme)
.

 

newsletter

inscription
désinscription