Notre histoire

Le 28 septembre 1985, disparaissait à Saxon (Valais, Suisse) une fillette du nom de Sarah Oberson, âgée de 5 ans. A ce jour, personne ne sait ce qu’il lui est arrivé.

Suite à cette disparition, un vaste mouvement de solidarité s’est constitué dans son village, à travers le canton du Valais, puis dans toute la Suisse et à l’étranger. Grâce à la générosité du public, l’organisation et les coûts des nombreuses recherches ont pu être pris en charge.

En automne 1998, le mouvement spontané de sympathie s’est constitué en fondation avec pour but d’aider les familles et les victimes d’enlèvement ou de disparition d’enfants et d’adolescent·e·s. La recherche de Sarah Oberson reste une préoccupation constante de la Fondation Sarah Oberson.

Notre mandat

La Fondation Sarah Oberson, à but non lucratif, est une organisation créée pour susciter et animer le dialogue sur les droits de l’enfant. Fidèle à ses origines, la FSO s’engage à intervenir auprès des autorités suisses, tout en collaborant avec elles, pour que soient mis en place à travers le pays un système performant de réponse rapide et efficace aux disparitions d’enfant, tout comme une structure efficiente de soutien aux familles. L’action de la Fondation Sarah Oberson s’appuie sur la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant (1989).

Nos buts

La Fondation Sarah Oberson travaille pour la sensibilisation des professionnel·le·s, des enfants et du grand public aux droits de l’enfant et pour l’amélioration du système de réponse aux disparitions d’enfants.

Le Conseil de Fondation

  • M. Jean Zermatten, Président, ancien Directeur de l’Institut international des droits de l’enfant
  • M. Guillaume Grand, Vice-président, Avocat, Etude du Ritz
  • M. Fabrice Germanier, Journaliste
  • M. Claude Oberson, Père de Sarah
  • Mme Dominique Oberson, Mère de Sarah
  • Mme Justine Oberson, Sœur de Sarah
  • Mme Stéphanie Oberson, Sœur de Sarah
  • M. François Seppey, Directeur HES-SO Valais
  • M. Christian Varone, Commandant de la Police cantonale valaisanne

Le Conseil de Fondation gère les fonds qui sont contrôlés par un organe de révision.

Nos partenaires