Les droits de l’enfant à l’heure des changements climatiques

Les changements climatiques sont au centre des préoccupations citoyennes, notamment celles des plus jeunes, à l’exemple de Greta Thunberg et des mouvements estudiantins nés dans la foulée. Impossible désormais d’ignorer cette réalité dans laquelle les enfants manifestent, expriment leurs inquiétudes et utilisent ainsi leur droit à la parole : nous sommes convaincu·e·s qu’ils et elles méritent d’être entendu·e·s et accompagné·e·s pour développer leur conscience citoyenne et leur manière de s’exprimer pour être véritablement entendu·e·s (Art. 12 Convention des Droits de l’Enfant).

L’atelier

D’une durée de 1h30, l’atelier privilégie les travaux de groupes, la créativité et le partage des expériences des élèves dans un cadre bienveillant et positif. Les élèves discutent sur les différents droits et leur importance dans leur quotidien, découvrent des histoires d’enfants dont les droits ont été affectés par les changements climatiques, créent en groupes des posters de sensibilisation sur la thématique et sont accompagnés pour développer leurs propres idées d’actions.

Objectifs

Par le biais des activités proposées, les élèves sont amené·e·s à connaitre certains droits fondamentaux des enfants (les principes généraux de la Convention, et en particulier le droit à la participation, art. 12) et les conséquences des changements climatiques sur leurs droits. Ils et elles imaginent des solutions et formulent des idées d’actions pour défendre leurs droits dans ce contexte.

Ils et elles développent leur capacité d’expression, leurs aptitudes collaboratives et prennent confiance en leur capacité d’agir à leur échelle.